LES PETITES CASSEROLES QUE TU TRIMBALLES

LES PETITES CASSEROLES QUE TU TRIMBALLES

Solo de Clown et marionnettes
de mousse de savon

En cours de création (printemps 2021)
Durée envisagée : 45 minutes / 20 min en forme courte
À partir de 6 ans

Pour ce spectacle nous avons créé une nouvelle forme animée :
-Les marionnettes de mousse de savon-
Carnet de création marionnettes et sculptures de mousse de savon

Les petites casseroles (que tu trimballes)

Une clown-vagabonde trimballe une casserole. Elle erre dans le désert à la recherche d’un toit, guidée par le vent.
Elle découvre un lieu abandonné où les objets témoignent d’une vie passée.
De la mousse de savon déborde et se transforme en petites marionnettes fantomatiques, des vieilles casseroles qui ressemblent à la sienne tremblent, le lieu semble être habité.
Les souvenirs de sa vie passée ressurgissent quand les objets s’animent la plongeant en quête d’identité.

Tout le monde trimballe ses casseroles mais chacun pour des raisons différentes.
Ita trimballe la sienne, elle est bruyante, encombrante et vivante.
Ça lui est tombé dessus un jour, elle ne sait pas trop comment mais elle doit vivre avec.
Elle a emporté ses souvenirs, ses blessures, ses joies, sa solitude : toutes ses petites histoires de vie qui, mises bout à bout, constituent son identité.
Elle se sent différente et cherche la place de son existence.
La casserole peut peser sur chacun de nous, mais on peut aussi apprendre à s’en servir comme instrument, accessoire, pour grandir avec elle.
Thèmes importants et fondamentaux pour la construction des enfants, nous abordons dans « Les petites casseroles » : l’amour, la peur, la naissance, le passé, l’avenir, le temps.

La matière mousse de savon :

Lier la marionnette et la bulle de savon, voilà un challenge réussi après bien des recherches que Laetitia Sioen a réalisé dans son laboratoire créatif en sculptant de la mousse de savon.
C’est une alchimie qui, animée, rend cette matière vivante, donne de la fluidité à ses mouvements et un aspect blanc et vaporeux qui capte la lumière.

Les marionnettes prennent vie avec l’air, elles s’effritent avec le temps et deviennent plus abstraites après plusieurs minutes comme une sculpture antique.
La mousse prend vie sous forme de petits personnages qui dansent, d’animaux ou d’oiseaux qui volent. Tels des nuages, ces formes changeantes nourrissent l’imaginaire du spectateur.
La mousse est une matière fascinante, c’est un atout scénique pour ce spectacle.

Création et interprétation : Laetitia Sioen
Création lumière et technicien : Elie Lorier
Création sonore : Thomas Fiancette
Mise en jeu clown : Julie Martin
Aide à la mise en jeu marionnette : Anaïs André-Acquier
Aide à la scénographie : Tibault Doublet Machin Machines
Diffusion : Estelle Féraud
Échange avec Wiebke Drenckhan-Andreatta
(chercheuse au CNRS de Strasbourg)
Soutien à la création :
Les villes de Launaguet (31), Saint Sulpice La pointe (81), Gaillac (81)
Machin Machines.